Menu
Archives
Clubs Sportifs
Ce n'était pas une simple partie de plaisir qui attendait la Nationale 3 de l'Union Sportive Sanfloraine, ce Samedi 22 Septembre, en ouverture de son Championnat de Clubs Sportifs (Poule 1). Le déplacement à Ste Sigolène pour en découdre avec la toute nouvelle Entente Ste Sigolène-Coubon, constituait une plongée dans l'inconnu. Les nouvelles règles en courses et la présence dans les rangs adverses du jeune et prometteur Champion de France G-15 Ans en Tir de Précision et Vice-Champion de France G-15 Ans en Tir Progressif et en Simple, Aurélien Souveton, avaient de quoi inciter le coach Julien Jouvente et ses partenaires à la prudence.

En parvenant à faire plus que jeu égal avec les Altiligériens dans plusieurs épreuves lors des trois premiers tours et, par ailleurs, en prenant par deux fois le meilleur en Progressif sur Aurélien Souveton, grâce à Ludovic Muret et Julien Jouvente, avec des perfs remarquables, tout le groupe prenait de l'assurance. Une assurance qui allait se vérifier et s'amplifier au cours des parties de traditionnel du 4 ème et dernier tour, avec trois succès sur quatre, donnant une ampleur au score final (19 à 28) somme toute quelque peu tout de même imméritée pour les locaux.

Cette victoire lance cependant idéalement la saison sanfloraine avant la réception le Samedi 13 Octobre, au boulodrome de l'Ander, de St Etienne 2.

Les résultats de la 1 ère Journée

Ste Sigolène - Coubon 19 St Flour 28

Limoges 29 Le Pilat 18

St Etienne 2 - Stade Bouliste Le Puy en Velay - Reporté au 1 er Novembre 2018


Classement

1 er Limoges 1 m. 3 pts

2 ème St Flour 1 m. 3 pts

3 ème ex-aequo : St Etienne 2 et Stade Bouliste Le Puy en Velay 0 m. 0 pt

5 ème Ste Sigolène-Coubon 1 m. 0 pt

6 ème Le Pilat 1 m. 0 pt


Dimanche 23 Septembre 2018 | Commentaires (0)
Nettoyage du boulodrome de l'Ander et remise en état des jeux
C'est le 22 Septembre que débutera le Championnat Nationale 3 des Clubs Sportifs tandis que celui départemental des A.S. 3 et 4 èmes Divisions entrera dans sa phase de poule courant Octobre. Le temps donc pour les bénévoles du Comité Directeur de l'U.S.S. Boules de procéder au nettoyage du boulodrome de l'Ander et de ses locaux, mais aussi de remettre en état les quatre jeux, en rajoutant notamment du sable sur certaines portions. C'est ce lundi 10 Septembre qu'a eu lieu cette opération afin d'accueillir, dans un très proche avenir donc, dans les meilleures conditions possibles, les futurs adversaires des boulistes sanflorains.


Mardi 11 Septembre 2018 | Commentaires (0)
Ludovic MURET victorieux du 64 Simple du PUY EN VELAY
Traditionnellement, au mois d'Août, les sociétés de BRIVES CHARENSAC et du PUY EN VELAY organisent leurs journées boulistes, débutant le jeudi par un double mixte, puis se poursuivant par un concours en Simple le vendredi avant de clôturer le week-end avec un grand prix en double toutes divisions.

Plusieurs licenciés de l'Union Sportive Sanfloraine ont participé à ces différentes épreuves avec des fortunes diverses. Il en est un cependant qui s'est particulièrement illustré vendredi 10 Août dernier à l'occasion du concours 64 Simple du Stade Bouliste LE PUY EN VELAY, doté du Challenge MORIAT.

Dans la continuité de sa belle saison 2017-2018, le jeune Ludovic MURET s'est imposé à l'issue de six parties disputées face à des adversaires pourtant bien plus expérimentés et aguerris que lui. Ainsi tour à tour, VARNIER (JONGIEUX), Robert PAYSAL (Stade Bouliste LE PUY EN VELAY), Bruno ESPENEL (BRIVES CHARENSAC), Serge COGNET (COUBON), Raymond PAYSAL (Stade Bouliste LE PUY EN VELAY) et enfin, en finale, Nicolas VERNAY (COUBON) ont subi les foudres de l'espoir sanflorain. Cerise sur le gâteau, associé à son père Stéphane, Ludovic a remporté, le dimanche 12, le Complémentaire du 64 Doubles de ces mêmes journées boulistes du PUY EN VELAY en battant la formation BOYER - MARQUES (ESB Les Monts d'Auvergne) en finale.


Dimanche 19 Août 2018 | Commentaires (0)
Remerciements et félicitations aux bénévoles sanflorains
Les co-présidents de l'Union Sportive Sanfloraine remercient très chaleureusement Jean-Pierre CHAUVET, Christine PRADINES, Laurence et Didier REGIMBAL, Marc BERTRAND, Didier BARRANDON, Stéphane et Ludovic MURET, Gilles BONHOMME, Thierry PELISSIER, Anthony COGOLUEGNES et Mireille FALATIN (Compagne de Claude BRECIE), pour leur participation à la réussite des 92 èmes Championnats de France Quadrettes et Triples qui se sont déroulés à AURILLAC et à ARPAJON SUR CERE les 20, 21 et 22 Juillet derniers et les félicitent pour avoir contribué à la très bonne tenue de cette compétition nationale en terre cantalienne.


Mardi 24 Juillet 2018 | Commentaires (0)
Les MURET, une famille sanfloraine qui respire la boule lyonnaise
S'il existe une famille cantalienne dont le nom restera à jamais associé au Sport Boules, ou plutôt à la boule lyonnaise, c'est bien la famille Muret. Sanfloraine de souche, depuis près de cent ans, cette famille de boulistes pure et dure essaime les terrains de lyonnaise de la France entière.

L'histoire a commencé avec Charles. Cette figure de la lyonnaise, décédé aujourd'hui après s'être retiré fin 1967 du coté de Toulon, a transmis le virus à son fils Georges. Depuis, durant plus de soixante années, Jojo, sous les couleurs de l'Union Sportive Sanfloraine mais aussi de l'Amicale Boule Arpajonnaise afin d'évoluer parmi l'élite aux côtés d'Yves Delorme, du regretté Loulou Bouard, d'Henri Cavanier et Robert Verdier, a parcouru tous les terrains de boules de l'hexagone. Son épouse Dany s'est elle aussi pris au jeu et a toujours pris sa licence pour pratiquer tout aussi bien avec les féminines qu'avec les Masculins. Les titres acquis en compétitions officielles et en concours, tout comme les participations aux divers Championnats d'Auvergne et de France, Georges en a "à foison". La liste ne tiendrait pas sur une seule page...et ne parlons pas des très nombreuses anecdotes et des faits de jeu qui ont émaillé sa carrière bouliste. Le regretté arbitre national, le "grand" Eugène Pichon, qui a longtemps partagé sa passion de la lyonnaise avec lui -s'il était encore parmi nous - pourrait vous en raconter, certaines histoires à vous faire tordre de rire...

Et puis la génération suivante est arrivée avec les fils de Georges et Dany, Dominique, Stéphane et Jean-Christophe. Les trois ont pratiqué, moins longtemps pour l'aîné et le benjamin de la fratrie. Seul à présent, le cadet Stéphane continue à s'adonner à la boule lyonnaise et est depuis quelques saisons l'un des piliers de la société sanfloraine dont il est un trésorier avisé. Capitaine Volontaire au Centre de Secours de Saint-Flour, Contrôleur, Adjoint au Chef d'Antenne de St Flour au Service des Routes du Conseil Départemental du Cantal, il se multiplie pour faire partager sa passion, tout en s'aérant l'esprit dès qu'il le peut - lui l'amoureux de la nature et des grands espaces - en allant à la chasse et à la pêche. Cette passion de la boule lyonnaise, il la partage avec son épouse Valérie. Issue d'une famille nombreuse dont certains frères, à commencer par Jean-Pierre et Emile Chadelat, bien connus dans le milieu footballistique des années 1980, ont été des boulistes talentueux, Valérie est celle qui, à cet instant dans la famille Muret, affiche le plus beau palmarès. Ses plus beaux faits d'armes, elle les a acquis aux côtés de Laurène Charbonnel, Christine Pradines et Laurence Regimbal, en étant Vice-Championne de France en Double Féminin 3 ème Division à Gap en Juillet 2015 et demi-finaliste en Triple F1/F2 à Chambéry la saison dernière.

La saga Muret n'est à ce jour pas terminée puisqu'arrive à cette heure la quatrième génération avec les enfants de Stéphane et Valérie, Ludovic et Hugo. Agés respectivement de 19 et 16 ans, ils sont la relève bouliste cantalienne, avec pour les deux une amorce de talent prometteur, à tel point que l'aîné Ludo, faute de constitution d'une équipe en 2 ème Division au sein de son club de coeur, a pris la décision de muter à Riom es Montagnes la saison prochaine. Une décision courageuse et pas facile à prendre mais qui à coup sûr lui donnera la possibilité de s'aguerrir et de progresser aux côtés des joueurs de l'antichambre de l'élite. Ludo ne quitte pas pour autant totalement l'U.S.Saint-Flour puisque, en compagnie notamment de son père Stéphane et de son jeune frère Hugo, qui intègre le groupe pour la prochaine saison, il disputera le Championnat Nationale 3 des Clubs Sportifs. L'aventure de la famille Muret et sa passion fusionnelle pour la boule lyonnaise ne sont donc pas prêtes de s'éteindre pour le plus grand bien du Comité Bouliste Cantal-Lozère.


Mardi 17 Juillet 2018 | Commentaires (0)
1 2