Menu
Archives
Jolivet et Jouvente victorieux de la 2 ème édition du Triple Mixte
La veille du Grand Prix Bouliste de la Ville de Saint Flour, le Comité Directeur de l'Union Sportive Sanfloraine avait organisé, samedi 30 Juin, la deuxième édition de son Triple Mixte. Douze équipes ont pris part à ce concours marqué en cours d'après-midi par un interméde afin de pouvoir suivre le 8 ème de finale de la Coupe du Monde de Football opposant la France à l'Argentine. Là aussi, ce sont les vainqueurs de l'an passé, Yvette et Jean-Marc Jolivet, associés au co-présent Julien Jouvente, qui ont récidivé grâce à un meilleur goal-average.

Petit retour aussi sur le grand prix du dimanche avec le succés dans le 1 er Complémentaire du président du Stade Clermontois, Julien Pradines, aux côtés de son ami, Jeannot Morand (Magnet). Ceux-ci se sont vus remettre par la co-présidente de l'U.S.S. Boules, Laurène Charbonnel, le tout nouveau Challenge Louis Bouard.

Le 2 ème Complémentaire est revenu aux Cournonnais Jean-Claude Thénières et Etienne Rouhet

Le podium du Triple Mixte

1 er Yvette et Jean-Marc Jolivet - Julien Jouvente (Cluny/Saint Flour) 3 Victoires + 17

2 ème Laurène Charbonnel - Dominique Audin - François Missonnier (Saint Flour/Cournon) 3 Victoires + 15

3 ème Valérie, Ludovic et Hugo Muret (Saint Flour) 2 Victoires + 14


Résultats des Complémentaires du Grand Prix

1 er Complémentaire

- 1/2 Finales

Terrade bat Stéphane Martin - Stéphane Brunel (Néris les Bains/Stade Clermontois)

Pradines bat Jean-Pierre Chauvet - Isabelle Cogoluègnes (Saint Flour/Marvejols)

- Finale

Julien Pradines - Jeannot Morand (Stade Clermontois/Magnet) battent Paul et Pierre-Jean Terrade (Arpajon sur Cère)


2 ème Complémentaire

- 1/2 Finales

Cogoluègnes bat Robert Corrèze - Alain Ladoux - Gilbert Bonal (Aurillac)

Thénières bat Bruno Rey - Michel Paulet (Fontaine/Les Martres de Veyre)

- Finale

Jean-Claude Thènieres - Etienne Rouhet (Cournon) battent Laurent et Anthony Cogoluègnes (Marvejols / Saint Flour)


Lundi 2 Juillet 2018 | Commentaires (0)
Grand Prix Bouliste de la Ville de Saint-Flour
Le Stadiste Clermontois Olivier Robert et le Riomois Yann Huguet ont remporté, ce dimanche 1 er Juillet, le grand prix bouliste de la Ville de Saint-Flour, inscrivant ainsi leurs noms au palmarès pour la deuxième saison consécutive. Pourtant, ce Challenge Louis Menini, basé sur 32 Doubles en poule, a été marqué par une poussée de la jeunesse auvergnate. En finale, aux côtés du Riomois Anthony Hammon, le Moins de 23 Ans Sanflorain Ludovic Muret a démontré, une fois de plus, toutes ses qualités même si la défaite, lors de l'ultime partie, a été au rendez-vous. Par ailleurs, présents au stade des demi-finales du concours principal, les Jonathan Lecomte, Maxime Martin, Mathilde Girard, Kévin Pignard et Robin Girard ont fièrement représenté le Comité de l'Allier...Une belle relève en perspective.

Les résultats du Challenge Louis Menini

1/4 Finales

Robert bat Abdel Doumi - Dominique Juillard (Les Martres de Veyre/Cournon) 13 à 7

Lecomte bat Sébastien Floret - Julien Jouvente (Riom es Montagnes/Saint Flour) 13 à 8

Hammon bat Jean-Marc Jolivet - Thierry Pélissier (Cluny/Saint Flour) 9 à 8

Pignard bat Basilio Da Silva - Richard Refouvelet (Aurillac) 13 à 4

1/2 Finales

Hammon bat Kévin Pignard - Robin Girard (Moulins) 13 à 7

Robert bat Jonathan Lecomte - Maxime Martin - Mathilde Girard (Boule Vichyssoise/Neuilly le Réal/Moulins) 13 à 5

Finale

Olivier Robert - Yann Huguet (Stade Clermontois/Riom es Montagnes) battent Anthony Hammon - Ludovic Muret (Riom es Montagnes) 13 à 6


Lundi 2 Juillet 2018 | Commentaires (0)
Carnet Noir - L'Aurillacois Gérard VEDRINE nous a quitté
Quel bouliste cantalo-lozérien n'a pas râlé un jour en découvrant sur le quotidien régional La Montagne un article relatant un concours de boule lyonnaise signé Gérard VEDRINE ? Quel bouliste cantalo-lozérien - féminin ou masculin - n'a pas râlé lors d'un "résultat" en concours ou compétition officielle au moment où Gérard VEDRINE demandait de poser pour la photo des vainqueurs ou des finalistes en mettant systématiquement les boules de lyonnaise bien en évidence devant soi. Demain, tous autant que nous sommes, nous ne râlerons plus. Gérard nous a quitté ce Vendredi 19 Janvier en fin d'après-midi , victime d'une crise cardiaque.

Homme de caractère, pas toujours facile à appréhender, Gérard était cependant un homme de conviction, le cœur sur la main, un passionné. Il adorait son travail de journaliste sportif, il aurait sans doute eu du mal à se séparer de ce job qui était toute sa vie. Un bien pour un mal puisqu'il aura quitté ce monde en étant encore en pleine activité. Les boulistes se souviendront de ce garçon qui a toujours défendu leur sport...Il a eu beau avoir écrit, ces dernières années, de multiples articles et reportages sur des athlètes d'autres sports de notre département, à travers ses écrits son amour pour la boule lyonnaise a toujours "transpiré de toutes ses pores". Derrière son air parfois bourru, Gérard était un homme attachant et fidèle.

Licencié à jamais à l'Union Bouliste Aurillacoise même s'il ne pratiquait plus faute peut-être de temps, il était depuis une vingtaine d'années devenu le "Monsieur Plus" des Championnats de France Quadrettes et Triples. De CHAMBERY à GRENOBLE, en passant par VICHY et LE PUY EN VELAY notamment, il en a couvert des France. Il était devenu au sein de l'agence aurillacoise de la Montagne, l'homme incontournable par qui il fallait passer pour être introduit au sein du quotidien régional. Ce rôle, il l'assumait avec un humour pas toujours au premier degré. Mais quand vous aviez assimilé cet humour - qui déplaisait à certains - Gérard devenait un personnage unique... à découvrir et à apprécier à sa juste valeur.

Ce "Monsieur" des Championnats de France Quadrettes et Triples va aujourd'hui beaucoup manqué au Comité Bouliste Cantal -Lozère et aux co-présidents du Comité d'Organisation des France 2018 à AURILLAC et à ARPAJON SUR CERE. L'automne dernier, Gérard VEDRINE avait en effet accepté d'être le "Monsieur Presse" de cette future compétition nationale en terre cantalienne. Nous sommes sûrs qu'il aurait su accueillir au mieux ses confrères de la presse régionale et nationale...lui qui avait souvent râlé sur l'accueil réservé à la presse lors des différents Championnats de France aux quatre coins de l'hexagone. Personne n'est irremplaçable dirons certains...Cela sera à prouver dès demain à l'occasion de l'échéance qui nous attend.

Pour l'heure, le Comité Bouliste Départemental Cantal-Lozère adresse ses plus sincères condoléances à la famille de Gérard et invite ses licenciés à assister en nombre à ses obsèques.


Samedi 20 Janvier 2018 | Commentaires (0)
1 2 3