Union Sportive Sanfloraine Boules Lyonnaises



Clap de fin pour la Nationale 1 Féminine


Rédigé le Mardi 24 Mai 2016 à 19:58 | Lu 1218 fois


C'est la fin d'une très belle histoire. Une superbe aventure débutée en Août 2009 qui aura duré sept saisons pour s'achever en Février dernier lors d'un ultime match gagné à domicile face à TARARE. Sept saisons à disputer cette magnifique compétition que constituent les Clubs Sportifs, d'abord en Nationale 2 durant une année puis rapidement en Nationale 1 Féminine. Aujourd'hui, le rideau semble définitivement tombé faute essentiellement de combattantes ayant encore la flamme.

En 2008, la réalisation par la municipalité sanfloraine de Pierre JARLIER du Boulodrome de l'Ander et la mise à disposition de quatre jeux couverts ont été le point de départ de l'aventure. Puis il y a eu surtout la volonté de se plonger dans le bain des Clubs Sportifs des trois pionnières que furent Valérie MURET, Christine PRADINES et Laurène PRADINES devenue aujourd'hui Mme CHARBONNEL. A cet instant, elles ont su fédérer autour d'elle, un petit noyau et c'est à sept (juste le nombre nécessaire !!!) qu'elles ont pris le chemin de l'entraînement en Sportif et en Traditionnel, avec dans leur sillage Virginie PAULET et Dany MURET, et deux nouvelles licenciées Laurence REGIMBAL et Elodie SEYT, MARMIER de son nom de jeune fille à l'époque.

Durant sept saisons, ce fut de nombreux dimanches à parcourir les routes de France, de Béziers à Nyons, en passant par Aubenas, Annonay, Porcheville, Fontaine, Villefranche sur Saône, Le Puy en Velay, Belleville-Sur-Saône, Béligny, Bourgoin-Jallieu, Bourg en Bresse, La Côte Saint André, Roanne et Tarare, sans oublier le lointain périple pour aller affronter Dives sur Mer...avec aussi au boulodrome de l'Ander l'accueil de Championnes du Monde et d'Europe, telles que Barbara BARTHET, Mélanie FABRY et Valérie MAUGIRON.

Que de souvenirs, de bons et de moins bons moments partagés. Certains resteront à jamais gravés dans les mémoires, à commencer par ce dimanche 8 Novembre 2009 avec le retour victorieux d'Aubenas. L'arrêt dans le froid glacial près de l'église de Saint Georges d'Aurac, en Haute-Loire, demeurera à jamais comme un grand moment de délire...

Au fil des saisons, certaines joueuses nous ont quitté, d'autres nous ont rejoint pour assurer la continuité du groupe. Anaïs REGIMBAL, Marie CHAUVET, Claudette BRUGEROLLE, Amélie LAPENDRY ont, au cours des saisons précédentes, apporté leur contribution à la bonne marche de l'équipe, tout comme Manon BOUQUIN, en provenance de Bellegarde en Forez, mais aussi sa mère Murielle, sans oublier le soutien précieux ces dernières années des Riomoises Françoise BEAUFORT, Line RODDE et Sylvie FREMONT.

Aujourd'hui, c'est le bout du bout. la fin d'une belle aventure qui s'achève paradoxalement lors de la saison la mieux accomplie au cours de laquelle la formation féminine de l'U.S.S. Boules a raté de très peu la qualification pour la finale nationale en Mars dernier à Clermont-Ferrand.

En tant que manager de cette équipe, j'ai vécu des moments intenses, j'ai apprécié à leur juste valeur tous ces week ends faits de partage et d'amicales complicités...Je regrette donc d'autant plus cet instant qui annonce le mot : FIN. Ce n'est pas pour autant que j'omettrai de remercier Didier REGIMBAL qui fut pour nous pendant ses sept saisons plus qu'un manager-adjoint, mais aussi Stéphane MURET et Roger BOUQUIN qui ont toujours été proches du groupe.

Serge PRADINES


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 07:43 Clubs Sportifs Masculins

Vendredi 15 Décembre 2017 - 08:18 Au Boulodrome de l'Ander, à SAINT FLOUR