Menu

Interview de Christine PRADINES


Rédigé le Mardi 6 Février 2018 à 12:34 | Lu 297 fois


Interview de Christine PRADINES
Question N°1 : D’où te viens cette passion pour le sport boules ? Et à quel âge as-tu commencé à jouer ?
J'ai connu le sport boules lorsque j'ai connu et épousé Serge (1982/1983) , au faubourg, sous les arbres du jardin public, au boulodrome extérieur. J'ai adhéré rapidement et trouvé en ce sport beaucoup de points positifs. J'adorais l'ambiance qui régnait à cette époque, ce mélange de nouveaux et d'anciens joueurs, le respect des jeunes vis à vis des anciens, ces interminables parties de quadrette...
J'ai joué en compétition avec Corine (ROUDERGUES) et Alain (FAGES) mes premiers partenaires...
Je devais avoir 20 ans.

Question N°2 : En Juillet tu étais dans le dernier carré des Championnats de France Triples F1-F2 à Chambéry avec Valérie MURET et ta fille Laurène CHARBONNEL- Peux-tu revenir sur votre parcours et quel sentiment en retiens-tu ?
Avec Valérie et Laurène nous avons eu du mal à nous qualifier pour ce championnat de France triple, c'est une journée quasi sans faute que nous avons dû faire à Vichy au qualificatif face à de solides équipes... J'ai donc vécu cette compétition en me disant que j'avais beaucoup de chance d'être là, qu'il fallait en profiter un maximum comme me le répète à chaque fois mon fils Julien ; et résultat je me suis mise une pression terrible que j'ai transmise à mes deux coéquipières. Heureusement au fil des parties notre confiance est revenue et nous avons atteint une demi-finale chose pas si aisée. Tout au long des parties nous avons été soutenues par de nombreux amis boulistes ils se reconnaitront mais malheureusement il y en a un que nous ne reverrons plus Gérard VEDRINES ...
Chambéry a été l'aboutissement d'une année riche sportivement grâce à Vanette et Laurène mais j'éprouve beaucoup de tristesse à évoquer Chambéry car, les semaines qui ont suivies, les épreuves de la vie n'ont pas épargné notre équipe à tel point que nous avons dû renoncer à jouer cette saison 2017/2018. Cela donne une fois encore raison à Julien lorsqu'il me dit que je ne connais pas ma chance de m'être qualifiée à autant de championnats de France ....

Question N°3 : Tu évolues en Clubs Sportifs depuis plusieurs saisons. Cette saison tu as signé au Stade Clermontois, pourquoi ce choix ? Quel était au départ votre objectif d’équipe ? Votre première expérience avec ce groupe est aujourd’hui achevée, Quelle sensation et quel ressenti as-tu eu au sein de cette formation ?
Oui j'ai évolué huit ans avec Saint-Flour en club sportif grâce à la merveilleuse initiative de Serge et de certaines filles. J'ai adoré cette expérience car elle se rapproche de mes nombreuses années de Handball... De plus j'ai eu le bonheur de jouer avec mes amies boulistes et aussi Laurène et Virginie et ça cela n'a pas de prix... mais les bonnes choses ont eu une fin.
Ne pouvant plus jouer en équipe constituée à la fin de la saison dernière, j'ai revu ma position car cela m'aurait trop manqué de ne plus pratiquer la boule lyonnaise. Le choix du stade Clermontois se résume au mot FAMILLE, j'ai donc décidé de jouer dans le club où mon fils Julien est Président, coacher par mon second fils Gaëtan et…un moment j'avais espéré avoir à mes côtés mes partenaires adorées Virginie et Laurène....Les choses ont été un peu différentes mais deux amies de longue date, les Gerzatoises Valérie et Isabelle ont aussi motivé mon choix.
L’objectif pour l’équipe était avant tout de jouer plus régulièrement aux boules et pour la plupart des filles de façon nouvelle et différente… tout cela dans un objectif de progresser.
Franchement cela s’est bien passé, mieux que je ne le pensais en début de saison. La difficulté principale a été la découverte pour 80% de l’équipe des Clubs Sportifs. Le groupe est resté souder et a fait de nets progrès. Nous avons remporté 3 victoires quand même. Personnellement j’ai vécu une bonne saison même si mes performances n’ont pas été à la hauteur de mes espérances … je tenterais de faire mieux l’année prochaine…

Question N°4 : Je te donne carte blanche pour cette 4ème question – Quel thème voudrais-tu aborder ?
Je voudrais lancer un appel à tous, boulistes ou non pour soutenir l’organisation des Championnats de France à AURILLAC car nous avons besoin de bénévoles investis. Merci à celles et à ceux qui répondront favorablement à ce message.

Question N°5 : Quels sont tes objectifs pour les saisons à venir ?
La saison prochaine je vais rejouer en club à Clermont. Pour moi c’est important en espérant y retrouver l’esprit d’équipe et surtout tous celles et ceux qui me sont chers.
J’ai eu la chance de vivre des moments merveilleux aux boules en jouant grâce à mes partenaires successives au plus haut niveau. J’espère jouer encore quelles années pour atteindre mon rêve être championne de France avec ma fille Laurène ou ma belle fille Virginie ou encore mon amie Valérie….


Notez


Dans la même rubrique :
< >