Menu

Interview de Julien JOUVENTE

Rédigé le Mercredi 14 Mars 2018 à 13:42 | Lu 1131 fois



Question N°1 : D’où t’es venu cette passion pour le sport boules ? Et à quel âge as-tu commencé à jouer ?
J'ai commencé à l'âge de 10 ans, c'est mon oncle Jean Pierre (CHAUVET) qui m'a proposé d'essayer. Ensuite, dès les premiers entraînements avec Didier (BARRANDON) et Serge (PRADINES) cela m'a plu et depuis ce jour là, ce sport remplit grandement mes week-ends.

Question N°2 : Tu débutes ta seconde année de co-présidence aux côtés de Laurène CHARBONNEL, que retiens-tu des premiers mois d’exercice de la fonction ? Y a-t-il des moments plus difficiles que d’autres ou bien tout « fonctionne t’il comme sur des roulettes » ?
En effet nous nous sommes lancés dans l'aventure avec Laurène suite à l'arrêt de Didier, à qui je tire un grand coup de chapeau pour tout ce qu'il a fait. Dans l'ensemble cela se passe bien. Il faut parfois gérer des conflits, arrondir les angles, prendre des décisions mais nous nous y étions préparés.Puis les choses sont plus faciles avec Serge et Stéphane (MURET) à nos côtés, mais aussi notre Comité Directeur avec qui la communication est assez régulière et efficace. Cela demande du temps mais, en co-présidence, nous arrivons à partager les tâches.

Question N°3 : Depuis cette saison, tu n’évolues plus en M2 Quadrettes avec l’équipe de SAINT FLOUR, pourquoi ce choix ? Et quelle expérience retires - tu de ces saisons de traditionnel ? Si, à l’avenir – ce que nous espérons pour notre club en terme d’image - tu devais remonter une formation en M2 quel serait ton souhait pour parvenir à allier résultats et convivialité ?
Plusieurs choses ont pesé dans la balance, ma situation professionnelle m'empêche d'être disponible tous les week-ends et donc de m'investir pleinement. Par ailleurs, les Clubs Sportifs sont très prenants aussi. De l'équipe de la saison dernière, Anthony (HAMMON) a souhaité créer sa propre équipe M2 au sein de son ancien club de RIOM ES MONTAGNES. A partir de là, nous n'étions plus assez pour assurer une année pleine. Cet arrêt en quadrette est une déception c'est certain, car nous avons passé des supers moments et réalisé de belles parties. Cependant, n'oublions pas que nous sommes encore présents avec Thierry (PELISSIER) en double en cette saison 2017-2018.

Pour l'an prochain, aucune décision n'a encore été prise. Ma vie familiale et professionnelle m'empêche à l'heure actuelle de me projeter malgré une proposition qui s'offre à moi et l'envie de Thierry et Ludo (MURET) d'évoluer à nouveau à ce niveau en quadrette.

Question N° 4 : Tu es encore très jeune mais quel est à ce jour ton plus beau souvenir bouliste ? Et quels sont les joueurs français et étrangers qui t’impressionnent le plus à l’heure actuelle, et pourquoi ?
Difficile de choisir un souvenir, la participation à tous les Championnats de France en quadrette cadets et ceux en 2ème division ,ma 4ème place aux "France Tirs" en précision, mes parcours en club sportif avec la Boule Cussétoise et SAINT FLOUR sont autant de souvenirs que je n'arrive pas à départager.

Pour moi l'un des meilleurs joueurs, c'est Greg CHIRAT, joueur complet que ce soit en trad ou en sportif, accessible, avec un très bon esprit sur le terrain. De plus, en tant qu'Auvergnat, nous avons eu la chance de voir et suivre sa progression car nous jouions contre lui étant jeune alors qu'il portait les couleurs de BRIVES CHARENSAC.

Pour mettre en avant le point, je choisirai un joueur qui est certes complet (c'est aussi un excellent tireur) mais que je trouve très fort au point c'est le Moulinois de Curie FONTAINE, Anthony BAPTISTE, qui est lui aussi irréprochable sur les jeux.

Question N°5 : Tu évolues en N3 en clubs sportifs depuis plusieurs saisons. Quel était ton objectif en tant que coach pour ton équipe en cette saison 2017-2018 et qu'espères-tu pour les saisons à venir en tant qu'entraîneur mais aussi comme joueur ?
L'objectif de la saison était de finir dans les deux premiers de notre poule, objectif une nouvelle fois rempli,avec d'énormes regrets pour les 8èmes de finale perdues à RUMILLY et les saisons précédentes contre MONACO et QUINCIEUX qui sont aujourd'hui tous les trois en finale de leur divisions respectives. En.tant que coach, je suis ravi d'avoir un groupe comme celui -là, avec de très bon joueurs, avec un état d'esprit parfait, avec une motivation et une implication qui facilitent grandement ma gestion de l'équipe.

Pour la saison prochaine j'espère amener le groupe une nouvelle fois aux phases finales et pourquoi pas monter en N2 .En tant que joueur, continuer à courir et faire des bonnes perfs pour prendre le plus de plaisir possible dans cette équipe.

Vive l'USS boules ! !



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Novembre 2017 - 08:53 Interview de Serge PRADINES

Mardi 19 Décembre 2017 - 13:35 Interview de Claude BRECIE