Menu

Interview de Ludovic MURET

Rédigé le Mardi 19 Décembre 2017 à 13:35 | Lu 275 fois



Interview de Ludovic MURET
Question N°1: D’où te viens cette passion pour le sport boules ? Et à quel âge as-tu commencé à jouer ?

Ma passion pour le sport boules est familiale. Ayant une famille joueuse de boules, je me suis engagé à les suivre dans ce sport. J’ai commencé à toucher les boules étant petit, puis, à l’âge de 6 ans, j’ai vraiment commencé à pratiquer. Depuis 3 ans maintenant, j’évolue au niveau de N3 des Clubs Sportifs. J’ai fait aussi partie d’une équipe de 2ème division ce qui m’a permis de m’améliorer techniquement et tactiquement.

Question N°2 : Comment arrives-tu à allier sport boules et études ?

Jusqu’à l’année dernière, j’étais au lycée à Saint-Flour donc j’arrivais facilement à me libérer en m’avançant sur mon travail personnel. Depuis septembre 2017, je suis en STAPS à Clermont-Ferrand donc l’investissement dans les entraînements de mon club est devenu plus compliqué. Grâce à un membre de mon équipe, Anthony HAMMON, j’arrive à assurer un entraînement sur deux. En parallèle, le club de la Gergovia m’a gentiment proposé d’aller m’entraîner avec son groupe. J’ai donc saisi l’occasion en y allant plusieurs fois ce qui me permet de maintenir un rythme de course convenable.

Question N°3 : En Juillet tu as atteint les quarts de finale des championnats de France Triples Moins de 18 Ans à Chambéry - Peux-tu nous parler de votre parcours et quel est ton sentiment sur celui-ci ?

Etant qualifié d’office aux Championnats de France Triples Moins de 18 ans, j’étais accompagné de mon frère, Hugo, qui évoluait en ce temps en Moins de 15 ans, ainsi que de l’Aurillacoise Camille BEGON. N’ayant aucune expérience tous trois ensemble, l’espoir de gagner était moindre mais nous avons su jouer en équipe et gagner les deux premières parties de poule. Ces deux succès nous ont placé en tête de poule et nous ont envoyé directement en quart de finale. Contre une équipe connue et reconnue, Charrat, de la Loire, nous avons creusé notre chemin tout au long de la partie jusqu’aux 15 dernières minutes où les adversaires ont su profiter de la situation et s’emparer d’un point et de la victoire. Ce fut une grande déception pour nous trois et nos managers puisque nous menions paisiblement 9-3 et nous avons finalement perdu 9-10. Le weekend fut tout de même très positif puisqu’aucun de nous trois n’avait jamais été si près du but . Ce fut une belle et réelle expérience. Nous avons passé un agréable moment avec, à côté des boules, la météo et la convivialité inhérente au Sport Boules.

Question N°4 : Tu évolues en N3 en clubs sportifs depuis plusieurs saisons. Quel est votre objectif d’équipe ? Quelle sensation as-tu au sein de ce groupe sanflorain où tu es le plus jeune et surtout le seul élément Moins de 18 Ans ?

Il y a trois ans, le coach actuel, Julien JOUVENTE, m’a proposé d’intégrer l’équipe qui évoluait en N3. La première année a été plus une prise de contact, de mon point de vue, puisque j’avais approché les courses uniquement d’une manière visuelle et non pratique. Notre coach m’a beaucoup encouragé et soutenu durant cette première saison. J’ai donc essayé de m’équilibrer par rapport au niveau du groupe ce qui fut difficile en raison de mon manque d’expérience. Et, depuis deux ans, j’ai réussi à bien m’intégrer dans le collectif et j’arrive à faire d’assez bons scores malgré encore une certaine irrégularité. J’ai ainsi découvert un superbe groupe, avec un esprit d’équipe très développé. Aujourd’hui et les années dernières, c’est ce même esprit d’équipe qui nous fait vaincre très souvent sans oublier le niveau de qualité des joueurs qui s’investissent dans cette aventure. L’objectif de cette saison est de se qualifier pour les prochains tours puisque nous sommes actuellement 2èmes sachant que le classement est encore très serré.
Etant le plus jeune membre de l’équipe, j’ai évidemment – je le répète - un manque d’expérience surtout en traditionnel puisque cela fait uniquement 3 ans que je joue réellement en compétition. Mais, je n’oublie pas les années passées en 2ème division avec la quadrette qui m’a permis d’appréhender le vrai jeu mais aussi d’avoir confiance en moi. Avec un âge peu distinct de celui de mon entourage collectif, j’ai un très bon relationnel avec tous. C’est d’ailleurs le cas de toute l’équipe ce qui permet une grande concentration, une grande réflexion et une absence de malentendus sur le terrain.

Question N°5 : As-tu été sollicité par d’autres clubs au vu de ta montée en puissance au fil de ces derniers mois ? Et quels sont tes objectifs pour les années à venir ?

Dans le club de N3, notre effectif se restreint au nombre de 9 ce qui est très peu malgré la forte présence et le très grand investissement de tous. Nous sommes seulement 3 coureurs donc si j’étais amené à partir, je ne pénaliserais pas seulement les courses, je pénaliserais tout un groupe. Cela, je ne le veux absolument pas. Je veux participer au maintien du Sport Boules sur SAINT FLOUR…déjà que notre activité sportive ne connait pas un grand développement. Pour l’instant, tant qu’il y aura un club à SAINT FLOUR et un effectif insuffisant surtout au niveau des coureurs, je demeurerai dans mon club d’origine.
Pour les années à venir, mes objectifs sont de m’améliorer dans la pratique et essayer d’atteindre un meilleur niveau, que ce soit en traditionnel ou en club sportif. Mais, pour l’instant, je fais passer mes études en priorité. Tant que mon cursus ne sera pas terminé, je m’investirai toujours autant dans mes études. Post études, si je le peux, je donnerai un peu plus de mon temps dans ma passion pour arriver à acquérir le niveau espéré.



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 29 Novembre 2017 - 08:53 Interview de Serge PRADINES

Mardi 19 Décembre 2017 - 13:35 Interview de Claude BRECIE