Menu

Interview de Marc BERTRAND

Rédigé le Mercredi 17 Octobre 2018 à 20:15 | Lu 280 fois



Question N°1 : Bonjour Marc, en premier lieu peux-tu nous dire d’où t’est venu cette passion pour le Sport Boules ? Et à quel âge as-tu commencé à jouer ?
J’ai débuté le sport boules en été 1979 grâce à un copain de classe : Jean-Christophe Alazard qui m’a fait découvrir ce jeu. Je pratiquais plutôt la pétanque à cette époque, mais l’accumulation de parties avec entre autres Loulou BOUARD, Jojo MURET , les frères DUMONET, Henri VIDAL, Didier BARRANDON (si , si… il jouait parfois) et d’autres encore m’a décidé à prendre ma première licence l’année suivante.

Question N°2 : Peux-tu nous donner ton sentiment sur notre sport? Comment as-tu vécu son évolution ces 20 dernières années?
Notre sport peu reconnu a du mal à faire sa place au niveau médiatique. Il n’intéresse vraiment que ceux qui le pratiquent.
Quand j’ai commencé à jouer la saison ne débutait que vers avril-mai pour se finir courant septembre faute de structure couverte. L’apparition des boulodromes a complètement transformé la discipline avec notamment la création des épreuves sportives. Cette évolution a été pour moi peu bénéfique n’étant pas en capacité d’intégrer cette « élite » par rapport au niveau requis.
La possibilité de jouer aux boules quasi tous les week-ends désormais engendre une certaine lassitude. Des joueurs font une pause en été : les concours ne se complètent plus, parfois s’annulent. Cette nouvelle façon de concevoir les boules lyonnaises laissent à mon avis de nombreux boulistes de notre territoire de côté, ce qui peut expliquer peut-être une baisse constante des effectifs ? 

Question N° 3 : Tu as repris la responsabilité de l'équipe 2 de l'USS Boules en cette saison 2018-2019, qu'est ce qui t'as incité à t'investir à nouveau après une année de mise en retrait?
L’an passé j’avais décidé de me mettre en retrait de la responsabilité de l’équipe après une année difficile aussi bien par l’effectif restreint que par les résultats en notre défaveur malgré une bonne saison. Mais la motivation des « anciens » m’a décidé (après avoir consulté chaque individu) de repartir pour une nouvelle saison en AS , bien conscient de la tâche qui nous attend, mais la complicité qui subsiste dans le groupe valide mon choix.

Question N° 4 : Quels sont tes meilleurs souvenirs en tant que joueur et que penses-tu de la situation actuelle au regard de la formation des jeunes dans notre comité notamment?
Mon meilleur souvenir est certainement ma première qualification pour un championnat de France cadets à TOURS (après 3 finales perdues les années précédentes. Viendront ensuite deux autres participations à ce rendez-vous national les années suivantes. Les participations aux concours de Figeac, Millau, St Affrique, Sète et d’autres restent aussi des souvenirs remplis d’anecdotes.
Pour ce qui est des jeunes dans notre sport, il faudrait évidemment faire de la découverte, mais il faut aussi des bénévoles pour s’en occuper et çà c’est également très compliqué. On trouve plus facilement des individus pour jouer que pour encadrer. Si le temps et les horaires me le permettaient je serai peut-être prêt à m’engager. J’estime que l’on peut rendre ce que l’on vous a apporté jadis.

Question n°5 : En tant que joueur, quelle est à ce jour ta plus grande fierté ?
Je ne peux pas me vanter d’avoir participé maintes fois aux championnats de France, mais je peux être fier sans doute de représenter mon club (bien ou mal) quand l’occasion me le permet aux divers concours proposés dans le comité Cantal-Lozère et même à l’extérieur de celui-ci.

Question N° 6 : En juillet dernier, tu t'es largement investi lors des Championnats de France Quadrettes et triples Adultes et Jeunes à AURILLAC et ARPAJON SUR CERE, es-tu satisfait de ta participation à cet évènement dans notre comité et comment as-tu vécu ces trois jours de bénévolat ?
Une 8eme ou 9eme finale perdu lors du quadrette départemental m’a encore empêché de participer aux France. Heureusement des gens bien attentionnés ont eu les « cojonès » d’organiser l’événement national du sport boules à Aurillac. Un grand merci à Alain, Christophe, Pierre-Marcel et Serge d’avoir permis de rassembler de nombreux boulistes et autres bénévoles pour un week-end que je qualifierais d’inoubliable. La convivialité et la bonne ambiance ont fait oublier les heures passées durant quatre jours derrière le « zinc ». On remet ça quand vous voulez !!



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Novembre 2018 - 09:01 Soirée des Trophées de l'OMJS

Lundi 12 Novembre 2018 - 16:41 Clubs Sportifs Féminins