Menu

Interview de Serge PRADINES


Rédigé le Mercredi 29 Novembre 2017 à 08:53 | Lu 529 fois


Question N°1 : Bonjour Serge tu es président du comité Bouliste Départemental Cantal Lozère depuis 1992 et secrétaire de l’USS Boules depuis 1994 - Peux-tu te présenter à ceux qui ne te connaissent pas encore ? ( ton parcours, d’où te viens cette passion pour le sport boules...)

S.P. : Mes passions lorsque j’étais jeune, et ce malgré mon handicap physique, étaient le football et le vélo. C’est d’ailleurs ces deux sports qui m’ont fait découvrir, durant l’été 1978, la boule lyonnaise dont je n’avais à vrai dire jamais entendu parler auparavant. Ce sont mes relations amicales de l’époque, à commencer par le regretté Bernard MAGNE, mais aussi Gilles BONHOMME, Norbert RODIER et Didier BARRANDON, qui m’ont amené à cette activité sportive…mais aussi le fait que j’habite en ville-basse de SAINT FLOUR, pas très loin des jeux du jardin public, aujourd’hui dénommé Square Maurice Montel. Il me faut préciser que, dès les premières années, le dirigeant a rapidement pris le pas sur le joueur bien moyen que j’étais et que je suis toujours. Après deux années de secrétariat de l’U.S.S. Boules, j’ai été élu Président, poste que j’ai occupé de 1980 à 1992 (avec une « pause durant la saison 1985), avant de succéder à Yves DELORME à la tête du C.B.D. Cantal/Lozère

Question N°2 : Récemment a eu lieu le Congrès Départemental du Comité Bouliste Cantal-Lozère – Peux-tu nous parler des thèmes abordés et plus particulièrement de l’organisation des 92èmes championnats de France Quadrettes et triples Adultes et Jeunes à Aurillac ?

S.P. : En premier lieu, la baisse des effectifs et le vieillissement de notre population bouliste. Au sein de tous nos clubs cantaliens et lozériens, nous sommes – tous sans exception - en train de « faire l’autruche ». Nous ne bougeons pas et ne nous investissons pas pour trouver et aller chercher de nouveaux licenciés… et c’est fort regrettable.
Pierre-Marcel CHANUT, mon Trésorier au C.B.D., après avoir été l’instigateur de l’Open 15-48, a voulu se lancer le challenge d’organiser un nouveau championnat de France en terre cantalienne. Pas n’importe lequel puisque - avec mon feu vert il est vrai - il a choisi le plus important, le quadrette et le Triple. Avec Christophe NICOT, mon nouveau Secrétaire, il travaille quotidiennement d’arrache-pied pour faire de cette compétition un événement d’exception. Je sais que tous deux font en sorte d’atteindre cet objectif, cet « Himalaya ». Pour cela, ils auront besoin les jours « J » du soutien de nous tous, boulistes cantaliens et lozériens, mais aussi de toute la région Auvergne. A ce titre, je demande à un maximum d’entre nous de se mobiliser pour être ces jours-là des bénévoles responsables et totalement investis.

Question N°3 : Suivant les périodes, il y a souvent des opinions divergentes ou des accrochages sur les réseaux sociaux (réglementations, rumeur … ) Que voudrais-tu dire à ce sujet ? Peut-on s’exprimer librement aujourd’hui ?

S.P. : Comme chaque fois que la parole est libre, chacun se lâche… malheureusement pas toujours à bon escient. Les réseaux sociaux ont au moins le mérite de placer des débats sur la table. Après, lors de ceux-ci, n’oublions jamais de respecter autrui et sachons éviter les propos injurieux et les débordements qui ne peuvent être que préjudiciables en tout.

Question N°4 : Je te donne carte blanche pour cette 4ème question – Quel thème voudrais-tu aborder ?

S.P. : Justement pour lancer un débat, je souhaite émettre une suggestion à nos instances fédérales. Pourquoi, en A.S. 3 – 4 èmes Divisions, ne pas instaurer – comme cela s’est fait en Clubs Sportifs – le point de bonus tant en parties qu’à l’issue de la rencontre.

Question N°5 : Que peut-on te souhaiter pour les années à venir, en tant que joueur et comme Président du CBD Cantal Lozère ?

S.P. : A titre personnel, ma carrière de joueur étant derrière moi, je souhaite seulement que mon épouse, Christine, mes enfants Julien, Laurène et Gaëtan, continuent longtemps à pratiquer le Sport Boules, avec pour eux si possible à terme une belle réussite comme ce fut le cas pour Julien en Juillet 2007 à MACON avec le titre de Champion de France Quadrettes 3 ème Division sous les couleurs du Stade Clermontois, aux côtés de ses amis Cédric ZOURDANI, Stéphane BRUNEL et François PARTHONNAUD. Un dernier souhait peut-être …que mes petits-enfants assurent aussi la relève dans un avenir proche.
Comme Président du C.B.D. Cantal/Lozère, à court terme, je souhaite que les France 2018 à AURILLAC et ARPAJON SUR CERE se déroulent au mieux, à la satisfaction « générale ». A long terme, du fait de la diminution non stop du nombre de nos licenciés, que je ne sois pas le dernier président en exercice.


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Décembre 2017 - 13:35 Interview de Claude BRECIE

Mardi 19 Décembre 2017 - 13:35 Interview de Ludovic MURET