Lettre ouverte du Président du C.B.D. Cantal-Lozère

Bonjour à toutes et à tous,

A ce jour, j'espère que vous allez tous bien, boulistes cantalo-lozériens.

 Le 10 Mars dernier, en concertation avec notre bureau, j'ai pris la décision de stopper toute compétition dans notre Comité. Nous étions dans le vrai puisque, sept jours plus tard, le Gouvernement prenait la mesure de confinement de notre pays pour faire face à la pandémie de coronavirus. Le 11 Mai dernier a eu lieu la première phase de déconfinement, suivie le 2 Juin écoulé d'une deuxième phase.

 Pour ce qui est de la pratique de notre activité, nous sommes encore dans le "flou". A ce jour, hormis les recommandations fédérales que vous avez pu les uns et les autres voir sur le site de la F.F.S.B. et repris par les réseaux sociaux... et sur la reprise officielle de la saison 2020-2021 le 26 Septembre prochain, nous ne savons rien de ce qui pourrait en être de la période estivale (tenue d'éventuels concours notamment...).Personnellement, je suis sceptique sur une reprise de notre sport dans les semaines à venir, au regard essentiellement des gestes-barrères à adopter et du protocole sanitaire à suivre...Je ne vais pas vous énumérer tout ce qui, à mon sens, pourrait à cette heure poser problème, de la distanciation sociale au nombre de participants admis en passant par la tenue des buvettes pour n'évoquer que ces points.

 Avant tout, je me félicite que notre Comité ait pu traverser sans grand dommage cette crise sanitaire. Contrairement à d'autres, nous n'avons pas connu de drame lié au COVID-19 même si certaines familles - proches de nous - ont du tout de même vivre en ces circonstances des moments difficiles.

 Espérons aujourd'hui que le plus dur soit derrière nous et que nous puissions envisager l'avenir en toute sérénité et décontraction, que nous puissions - nous boulistes- nous retrouver sur et aux bords des jeux pour des moments de convivialité et de partage qui nous manquent véritablement.

 J'en viens à présent à ce qui est aussi le sens de cette lettre ouverte qui vous est adressée, amis boulistes cantalo-lozériens. Durant ces longues semaines, j'ai beaucoup réfléchi, j'ai échangé avec les membres de mon bureau et bien d'autres acteurs de notre sport. Je veux évoquer les conséquences de la crise sanitaire et les mesures envisagées au sein de notre Comité.

En accord avec notre Trésorier, Pierre-Marcel CHANUT et notre Secrétaire, Christophe NICOT, et après avis pris auprès des membres du Comité Directeur, conscient de la crise économique et sociale qui va frapper notre pays dans les prochains mois, le C.B.D. Cantal-Lozère a décidé de surseoir, sur la saison 2020-2021, à toute démarche auprès des commerçants et artisans qui le soutiennent depuis plusieurs années. En signe de solidarité, aucune opération de sponsoring ne sera effectuée.

Par ailleurs, le C.B.D. ne facturera pas aux clubs les habituelles publicités paraissant sur le calendrier sportif de la prochaine saison qui - lui - sera bien édité.

En tant que Président Départemental, j'incite les bureaux de nos A.S. à adopter une approche identique. Une saison blanche symbolique de sponsoring pour apporter notre modeste contribution au contexte plus que difficile vers lequel le monde économique tend aujourd'hui.

 Egalement, avec notre Trésorier, Pierre-Marcel CHANUT, nous réfléchissons à une prise en compte, toujours sur la saison 2020-2021, de la situation 2019-2020 et à la pratique interrompue de notre activité bouliste à l'heure où les compétitions officielles s'annoncaient et qu'une majorité d'entre vous allait être présente sur les terrains. Compte-tenu de nos finances saines, nous prévoierons vraisemblablement un effort sur le prix des licences vendues à nos Clubs.

Pour l'heure, même si nos deux départements du Cantal et de la Lozère ont été épargnés par la propagation du COVID-19, continuez, toutes et tous, à demeurer prudents pour que nous puissions nous retrouver en bonne santé dans quelques semaines sur les jeux.

 Amitiés Serge PRADINES


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.